Toute l'actualité de Juan Leal

Les dernières nouvelles...

Quotidien 2017

Tentaderos:

Cuvillo, Algarra, Garcigrande, Juan Pedro Domecq...

 

La Fragua IV

Les novilleros de La Fragua à Seville, Ismael Jiménez triomphateur de la Fragua IV...

Presse

Juan Leal triomphe à: Peñaranda, Lumbrales, Linares de riofrío, Béjar; annoncé à Villa Franca, Vila Boim...

Juan Leal terminera sa temporada à Vila Boim

Juan Leal terminera sa temporada 2017 au Portugal lors d’un festival bénéfique.

14 octobre 2017 á 15h30,

7 novillos de différentes ganaderías pour:

Les rejoneadores

Francisco Zenkl

Francisco Palha

Joaquim Brito Paes

Les toreros à pied

El Cartujano

Juan Leal

Manuel Dias Gomes

Carlos Domínguez.

 

Juan Leal débute au Portugal

Juan Leal débutera comme matador de toros au Portugal le 05 octobre prochain. Après ses triomphes aux Azores durant deux années consécutives, c’est á Villa Franca De Xira que Juan se présentera comme matador de toros. 

3 toros de Passanha pour les rejoneadores:

Ana Batista

Francisco Palha

4 toros de Santa Maria pour les toreros à pied:

Nuno Casquinha

Juan Leal.

Juan Leal triomphe á Béjar

Noticias CYL:

Juan Leal a démontré qu’il traverse un grand moment. Les idées claires. Templé. Le sang-froid et le cœur chaud. Mais surtout, grand connaisseur des temps et distances.  Le toro avait peu de force mais le matador a su lui imprimer le rythme adéquat tout au long de la faena. C’est avec beaucoup de clase qu’il a donné le temps nécessaire au toro afin de pouvoir l’obliger plus tard dans la faena. Apres un explosif début de faena depuis le centre et à genoux, il s’est mi le public dans la poche. Ensuite, loin de baisser d’intensité, la faena fut varié, élégante et pleine de douceur. Une grande épée pour « rématter » et deux oreilles de plus pour le Français, torero apprécié à Béjar.

La montée en puissance de Juan Leal

Actutoro:

L’arlésien Juan Leal a confirmé dimanche dernier dans les arènes de Vista Alegre de Bilbao sa montée en puissance. Face à une corrida de Miura, la première de sa carrière, il effectua deux tours de piste. Sans un nouveau caprice présidentiel de Matias, il aurait coupé une oreille. En effet, la pétition lors de son premier combat était majoritaire. Cependant, au-delà de ce fait, l’essentiel est bel et bien la grande disposition qu’il a enfin pu démontrer. Les caméras de Canal Plus ont ainsi relayé une évidence: il est bel et bien une valeur montante et sure.

 

Les photographes taurins Joaquin Arjona et Bertrand Caritey ont saisi les meilleures images de cet après-midi qui fera date dans la carrière du torero.

La dernière leçon du maestro

MT : Hace poco estuvisteis en casa del Maestro Dámaso González

Juan Leal : Pufff, tremendo ha sido una inyección de moral, un sueño cumplido. Lo llame para conocerle y poder escucharle. Imagínense lo que es recibir algunos consejos del maestro. Para mi es un torero fundamental en la historia de la tauromaquia, una leyenda viva. No dudo ni un instante y me recibió en su finca Los Prados en Albacete. Me echo tres vacas y un macho excepcional. Tremendo verle en un burladero mientras toreas,  y escuchar sus consejos. Habla como toreaba, como mucho temple…

MT : ¿Te hablo de los Miuras?
JL : Si por supuesto y sus consejos los tengo grabados en letra de oro. Pero mas allá de cualquier consejo transmite paz y seguridad, una filosofía del toreo en vía de extensión. Me vine de Albacete lleno de ilusiones con el sentimiento de haber conocido alguien fuera de lo normal.

POUR LIRE L'INTERVIEW COMPLETE CLIQUEZ ICI.