Devenez membre de la Peña Juan Leal

Carte membre peña Juan Leal
( Excl. IVA y gastos de envío )

20€ individuelle ou 30€ pour le couple

Détail du prix

Su mensaje del formulario se ha enviado correctamente.

Ha introducido los siguientes datos:

Formulaire

Por favor, corrija los datos introducidos en los campos siguientes:
Al enviar el formulario se ha producido un error. Inténtelo de nuevo más tarde.

Atención: Los espacios marcados con * son obligatorios.

La peña Juan Leal offre une cape et une muleta à son torero

La Peña Juan Leal a offert une cape et une muleta à son matador.

« Je souhaite remercier ma Peña pour son soutiens tout au long de la temporada.. ».

Nous vous rappelons que Juan est annoncé le 26/08 prochain à Peñaranda de Bracamonte ainsi que la 27/08 à Bilbao.

Un voyage est organisé par la Peña, pour plus d’info veuillez contacter le bureau.

Muchas suerte à Juan pour ses prochains contrats.

Voyage de la peña Juan Leal á Madrid

La peña Juan Leal c'est rendu á madrid afin de soutenir leur torero. Le lundi ils on visité la ganadería de Baltasar Iban avant de se rendre á Las Ventas pour voir la corrida.

Reservez votre voyage á madrid pour voir la confirmation d'alternative de Juan Leal

La Peña organise un voyage à Madrid du lundi 16 au mercredi 18 Mai pour soutenir Juan lors de sa confirmation d alternative 
Il sera au cartel avec Manuel Escribano et Juan Del Alamo devant des Toros de Pedraza de Yeltes
Les personnes intéressées peuvent nous contacter à l'adresse mail suivante : penajuanleal@sfr.fr 

 

Premier voyage de la temporada pour la peña Juan Leal

Le 13 mars dernier, c'est á Fitero que plus de 30 membres de la peña Juan Leal ont fait le déplacement pour soutenir leur torero. 

Grande fiesta campera de la peña Juan Leal

Grande fiesta campera organisée par la peña Juan Leal à La Paluna (St Gilles). Malgré la pluie, les aficionados étaient là pour soutenir leur torero. La bonne ambiance flamenca ainsi que la convivialitée du repas Landais ont fait que les aficionados, venus en nombre, puissent passer un agréable moment en compagnie de Juan Leal. Félicitation à tous les membres de la peña pour l'irréprochable organisation.

Photo B.Planchon

Nouveau bureau de la Peña Juan Leal

Lors de notre dernière rencontre à Arles, nous avons pu prendre connaissance du nouveau bureau de la peña Juan Leal.
Eric Dumerc devient le « pillier », question de destin, de la nouvelle étape de la peña Juan Leal ; en deuxième ligne, Franck Lavaud, en représentation du Sud-Est. Au talonnage, Sylvie Laborde, trésorière sans peur et sans reproche et enfin, demi de mêlée pour diriger un pack robuste, la secrétaire Corinne Bédat.

Un maillot de l'USD remis au torero Juan Leal

(Sud Ouest.fr)

 

Par: Benjamin Ferret

Leurs yeux brillent encore du même éclat que les lumières du costume bleu ciel et or que portait, dimanche, Juan Leal. 30 regards, tournés vers le jeune torero à l’occasion de son alternative, donnée par Sébastien Castella un matin de cette feria de Nîmes. « Nous tenions absolument à être présents pour ce rendez-vous marquant de la carrière d’un torero. C’est un engagement fort que nous souhaitions lui montrer », explique Philippe Daguerre, le coprésident de la peña Juan Leal, de retour de ce déplacement dans le Gard.

Avec Laurent Lageyre, son alter ego, et déjà une centaine de membres, l’association a vu le jour un soir de l’hiver dernier, période où le manque de toros se fait cinglant. Une peña atypique, sans ancrage précis ni local ; un coup de cœur des membres fondateurs pour le garçon, né en Arles et devenu torero dans le campo andalou. « J’ai découvert Juan lors d’un voyage avec des amis, se souvient Laurent Lageyre. Nous étions reçus là où il vit, dans l’élevage de Jean-Marie Raymond et Maurice Berho. »


Le fils de Léon

Les deux apoderados du nouveau matador, dont le second a vu le jour dans la cité thermale. Le fils de Léon Berho, rugbyman et membre de la première ligne dacquoise des 3B. « C’était un ami de mon père, Gilbert, confie Philippe Daguerre. Léon m’a entraîné au rugby. La rencontre avec Juan, grâce à Maurice, a été un hasard. Mais elle m’a fait m’intéresser de plus près à la tauromachie. »

Néophytes ou aficionados reconnus, tous ont été marqués par le naturel du garçon. L’humain avant le torero. Dimanche après-midi, alors que Juan Leal venait de couper trois oreilles et de sortir en triomphe par la Porte des Consuls de l’amphithéâtre romain, c’est à nouveau à ce dernier que la peña pensa. « Quand nous l’avons vu sortir a hombros, nous nous sommes rappelés de tous les efforts qu’il faut faire pour être torero », rappellent les deux anciens rugbymen.

Ce travail de l’ombre, quotidien, à préparer son corps et son âme à affronter le toro de quatre ans. Une tâche durant laquelle Juan Leal pourra désormais s’habiller aux couleurs de l’US Dax. Un maillot des rouge et blanc, floqué du numéro 10 - son numéro fétiche - lui a été offert par sa peña. « C’est un clin d’œil pour son apoderado, dont le père a été une figure du club. Le rugby et les toros portent aussi de nombreuses valeurs communes. » Un moment avec Juan, récompense des longues et délicieuses heures accomplies en bus, entre samedi midi et les premières heures de ce lundi.

Des kilomètres gourmands marqués par le plein panier de merveilles cuites par Céline Berho, la mère de l’apoderado dacquois, et les poulets rôtis de Robert Lageyre, trésorier de la peña et intendant du voyage.


« Dans la liste cachée »

Évidemment présente lors du solo de Samadet, en début de temporada, la peña attend désormais avec impatience les corridas de Juan Leal. « J’aimerais bien sûr le voir dans toutes les grandes arènes du Sud-Ouest, rêve Laurent Lageyre. Même si je comprends que les organisateurs n’aient pas pris le risque de l’engager avant son alternative, c’est dur de le savoir seulement dans la liste cachée. »

Comme pour mieux s’inscrire dans la durée, Juan Leal attendra l’an prochain pour se faire connaître dans les grandes ferias. Une tournée de rodage, lancée depuis dimanche, devrait néanmoins lui permettre de continuer à faire parler de lui. Il sera à Mauguio le 9 juin, avec le Landais Thomas Dufau. Il sera à Mimizan le 24 août, face à du bétail de Camino de Santiago. Sa peña a déjà pris date. Photo: Philippe Salvat

 


Présentation de la Peña Juan Leal du Sud ouest

Samedi 27 avril Juan Leal a passé une journée de Campo avec les membres de sa Peña du sud ouest. Ils se retrouvèrent dans l'élevage de Darre où Juan toréa deux vaches. Le bon jeu offert par les deux vaches permit aux deux présidents de la Peña de sortir donner quelques passes aux vaches. La journée fut une grande réussite pour tout le monde. Merci beaucoup aux membres de la Peña d'organiser de telles initiatives et surtout de leur soutien sans faille à Juan Leal.